Confession de FoiNotre confession de foi en 10 articles

Nous croyons au message transmis par Dieu à travers ses serviteurs, étant dans la Sainte Bible.

 

ARTICLE I – LES SAINTES ECRITURES.

Nous croyons que toute l’Ecriture Sainte contenue dans les Livres Canoniques de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament est la parole inspirée de Dieu (2 Tim. 3 : 16 – 2 Pier. 1. : 21 – Ex. 17 : 14 – Es. 8 : 1). Elle est l’autorité suprême, la seule règle de la foi et de la vie chrétienne (Héb. 4 :12). Elle est sans erreur dans les textes originaux.

 

ARTICLE II – DIEU ET LA CREATION.

Nous croyons en un seul Dieu : Père, Fils et Saint Esprit, créateur de toutes choses et tout puissant (Gen. 1 : 1 – Mat. 28 : 19 – Ex. 20 : 11 – Apo. 4 : 11).

 

ARTICLE III – LA CREATION DE L’HOMME – LE PECHE ET LA PERDITION.

Nous croyons que l’homme, créé à l’image de Dieu sans péché, a volontairement transgressé le commandement de son créateur, et il perdit son état primitif (Gen. 1 : 31 – 2 : 17 – 3 : 7).

Tous les êtres humains descendent du premier couple, Adam et Eve (Gen. 3 :20). Par sa propre désobéissance, l’homme est devenu pécheur et séparé de Dieu (Gen. 3 : 6 à 8).

A cause de leur nature déchue, corrompue et pécheresse héritée d’Adam « tous ont pêché et sont privés de la gloire de Dieu » (Rom. 3 : 23). A cause du péché, la double mort, spirituelle et physique atteint tous les hommes (Rom. 5 : 12 – Eph. 2 : 1 – Col. 2 : 13).

 

ARTICLE IV – LE SEIGNEUR JESUS-CHRIST ET SON ŒUVRE.

Nous croyons que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, venu dans le monde pour sauver l’humanité tout entière de la perdition (Jn. 3 : 16 – Rom. 5 : 8 – 1 Tim. 1 : 15).

Nous confessons tout ce qui est révélé dans les Saintes Ecritures concernant sa préexistence éternelle (Jn. 8 : 58 – 17 : 5, 24), sa naissance miraculeuse (Es. 7 : 14 – Mat. 1 : 20), sa mort expiatoire (1 Pie. 2 : 24 – Es. 53 : 4, 5 – 2 Cor. 5 : 21), sa résurrection et son ascension corporelles (Luc 24 : 37 à 39 – Act. 1 : 3, 9 – Heb. 8 : 34).

Nous croyons que Christ reviendra personnellement (Apo. 22 : 7), littéralement (Act. 1 : 11), visiblement (Apo. 1 : 7), dans la gloire (Mat. 16 27 – 2 Thés. 1 : 7 à 9) et soudainement (Mat. 24 : 44 – 1 Thés. 5 : 2, 3). Il n’y a de salut en aucun autre (Act. 4 : 12 – 15 : 11 – 1 Cor. 15 : 2).

 

ARTICLE V – LE SAINT ESPRIT.

Nous croyons que la régénération par le Saint Esprit (autrement dit la nouvelle naissance) est indispensable au salut de l’homme perdu et pécheur (Jn. 3 : 5, 6, 8 – Rom. 8 : 9 à 11 – Tite 3 : 5). Nous croyons que le chrétien reçoit le Saint Esprit, par la foi au moment de sa conversion au Seigneur (Gal. 3 : 13, 14 – Eph. 1 : 13). Son corps devient le temple du Saint Esprit (1 Cor. 6 : 19) qui habite en lui, le conduit et le rend capable de mener une vie de sainteté et d’amour (Gal. 5 : 16, 17 – Eph. 4 : 30). Il est baptisé de l’Esprit (1 Cor. 12 : 13). Nous croyons que les fidèles ne sont pas tous automatiquement remplis du Saint Esprit,  mais qu’ils doivent s’efforcer de l’être par leur conduite sanctifiée et une communion vivante avec le Seigneur (Eph. 5 : 18).

 

ARTICLE VI – LE BAPTEME.

Nous croyons que le baptême doit être conféré à ceux qui croient en Jésus-Christ, selon l’ordre du Seigneur : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé » (Marc 16 : 16 – Act. 8 : 37). Il doit être administré par immersion (Jn. 3 : 23 – Act. 8 : 38). Nous croyons que le baptême est le symbole de l’union du croyant au Christ dans sa mort, son ensevelissement et dans sa résurrection  (Rom. 6 : 3 ; 4 – Col. 2 : 12 – Gal. 3 : 27 – Eph. 4 : 5). C’est également un acte d’obéissance et l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu. (1 Pie. 3 : 21).

 

ARTICLE VII – LA SAINTE CENE.

Nous croyons que la Sainte Cène instituée par le Seigneur Jésus-Christ doit être célébré dans l’église jusqu’à son retour (1 Cor.  1 : 23 à 26). Le pain et le vin symbolisent le corps et le sang de Christ. Seuls, les croyants baptisés peuvent participer à cette communion (1 Cor. 10 : 16, 17 – Mat. 26 : 26 à 29).

 

ARTICLE VIII – L’EGLISE DE JESUS CHRIST.

Nous croyons que tous ceux qui se sont repentis de leurs péchés, qui croient en Jésus Christ et qui sont réellement nés de nouveau forment l’Eglise universelle : Jésus christ étant la tête, et l’Eglise son corps (Col. 1 : 18 – Jn. 17 : 20 à 24 – Eph. 1 : 22 à 23).

Nous croyons que le Seigneur reviendra personnellement et corporellement enlever son Eglise afin de l’introduire dans l’éternité bienheureuse avec lui (Jn. 14 : 3 – 1 The. 4 : 13 à 18 – 1 Cor. 15 : 52, 53 – 1 Pie. 1 : 3 à 5).

 

ARTICLE IX  - LES AUTORITES.

Nous croyons que les autorités qui existent ont été instituées de Dieu,  que nous nous devons de les honorer et de leur porter obéissance dans tout ce qui n’est pas contraire à la parole de Dieu (Rom. 13 : 1 à 7 – Tite 3 : 1 – 1 Pie. 2 : 13 à 17).

 

ARTICLE X – LE JUGEMENT DERNIER.

Nous croyons à la résurrection de tous les hommes, à la félicité éternelle des rachetés et au châtiment éternel des perdus (Jn. 5 : 29 – Mat. 25 : 31 à 46 – Apoc. 20 : 10, 15).

Pourquoi une confession de foi ?

La confession de foi d'une communauté évangélique permet de connaitre la vision, les valeurs, et croyance de cette communauté. Elle permet également de rassurer le sympathisant ou encore le visiteur de passage dans nos églises. 

Retour en haut de page